CNRS - AIX MARSEILLE UNIV : UMR7257

Accueil du site > fr > Recherche > Les équipes > Interactions hôte-pathogène

Interactions hôte-pathogène

Responsable Alain ROUSSEL

Dernières Publications

  1. Cas9 Allosteric Inhibition by the Anti-CRISPR Protein AcrIIA6. (2019) Fuchsbauer O, Swuec P, Zimberger C, Amigues B, Levesque S, Agudelo D, Duringer A, Chaves-Sanjuan A, Spinelli S, Rousseau GM, Velimirovic M, Bolognesi M, Roussel A, Cambillau C, Moineau S, Doyon Y, Goulet A. Mol Cell in press PMID:31604602
  2. Ubiquitous Carbohydrate Binding Modules Decorate 936 Lactococcal Siphophage Virions. (2019) Hayes S, Mahony J, Vincentelli R, Ramond L, Nauta A, van Sinderen D, Cambillau C,. Viruses 11 PMID:31324000
  3. High-Throughput Protein Production Combined with High- Throughput SELEX Identifies an Extensive Atlas of Ciona robusta Transcription Factor DNA-Binding Specificities. (2019) Nitta KR, Vincentelli R, Jacox E, Cimino A, Ohtsuka Y, Sobral D, Satou Y, Cambillau C, Lemaire P. Methods Mol Biol 2025 487-517 PMID:31267468
  4. Novel ACTN1 variants in cases of thrombocytopenia. (2019) Vincenot A, Saultier P, Kunishima S, Poggi M, Hurtaud-Roux MF, Roussel A, Schlegel N, Alessi MC. Hum Mutat in press PMID:31237726
  5. Multifunctional Natural Killer Cell Engagers Targeting NKp46 Trigger Protective Tumor Immunity. (2019) Gauthier L, Morel A, Anceriz N, Rossi B, Blanchard-Alvarez A, Grondin G, Trichard S, Cesari C, Sapet M, Bosco F, Rispaud-Blanc H, Guillot F, Cornen S, Roussel A, Amigues B, Habif G, Caraguel F, Arrufat S, Remark R, Romagne F, Morel Y, Narni-Mancinelli E, Vivier E. Cell 177 1701-1713 PMID:31155232
  6. Blocking Antibodies Targeting the CD39/CD73 Immunosuppressive Pathway Unleash Immune Responses in Combination Cancer Therapies. (2019) Perrot I, Michaud HA, Giraudon-Paoli M, Augier S, Docquier A, Gros L, Courtois R, Dejou C, Jecko D, Becquart O, Rispaud-Blanc H, Gauthier L, Rossi B, Chanteux S, Gourdin N, Amigues B, Roussel A, Bensussan A, Eliaou JF, Bastid J, Romagne F, Morel Y, Narni-Mancinelli E, Vivier E, Paturel C, Bonnefoy N. Cell Rep 27 2411-2425.e9 PMID:31116985
...Toutes nos publications

Notre équipe s’intéresse à comprendre et analyser les interactions des pathogènes avec leur hôte, conduisant ainsi à son infection et à sa possible destruction. Nos cibles d’intérêt sont diverses, elles comptent i) les bactériophages infectant, entre autre, la bactérie lactique Lactococcus lactis utilisée dans l’industrie laitière, ii) les systèmes de sécrétion de type 6 et de type 9, et iii) la réponse immunitaire de l’hôte à la suite d’une infection microbienne ou virale, en l’occurrence la Drosophile.

La compréhension des interactions hôte-pathogène est au cœur de la lutte contre les pathogènes impliqués dans des maladies infectieuses (bactéries, virus). Depuis une dizaine d’années, nous étudions la structure et le mécanisme d’adhésion de bactériophages (les virus infectant les bactéries) infectant la bactérie utilisée dans l’industrie du lait, Lactococcus lactis. Nous avons déterminé les structures des virions de plusieurs phages par microscopie électronique, et celle des anti-récepteurs ou de la baseplate (des ensembles de 1-2 Mda), éventuellement complexés à leur récepteur, par diffraction aux rayons X. Nous avons mis en évidence que certains phages, mais pas tous, ont besoin d’une étape d’activation par l’ion calcium. Plus récemment, nous avons abordé l’étude des systèmes de sécrétion de type VI (T6SS) et de type 9 (T9SS). Nous avons déterminé la structure et les interactions de certains des 13 composants du T6SS, et nous abordons l’étude du système en incluant les domaines trans-membranaires. Nous souhaitons reconstituer le système entier par une approche « hybride » incluant la microscopie électronique et la diffraction. La même approche est appliquée au T9SS. En ce qui concerne l’hôte, nous travaillons sur la réponse immunitaire innée chez un organisme modèle, la Drosophile. Des études génétiques ont montré que deux voies principales de régulation, les voies Toll et Imd, contrôlent l’expression des gènes des peptides antimicrobiens (AMP) en réponse aux infections microbiennes. Nous avons résolu la structure de plusieurs protéines de reconnaissance (PGRP et GNBP) placées en amont de ces voies de signalisation.


Béatrice AMIGUES
UNK
Céline ARNAUD
Christian CAMBILLAU
UNK
Allele-Boubou COULIBALY
Hervé DARBON
Vincent DELAUZUN
Olivier FUCHSBAUER
Anaïs GAUBERT
Adeline GOULET
UNK
Emeline GRELLET
Pierre HARDOUIN
Isabelle IMBERT
Philippe LEONE
Alain ROUSSEL
UNK
Amal SALHI
Silvia SPINELLI
UNK
Claire ZIMBERGER

© AFMB UMR7257  W3C validation