mardi 7 juin 2022 11:00

Attention: mardi! Pour assister au webinaire, contactez afmb-seminar@univ-amu.fr

Résumé: Une vision génomique du peuplement de l’Europe au cours des 500 000 dernières années

La paléogénomique, ou analyse de l’ADN conservé dans les vestiges antiques, éclaire l’évolution des espèces, leur dynamique de population, leurs migrations, expansions, contractions, remplacements, extinctions et hybridations. Malgré des défis méthodologiques particuliers dus à la nature dégradée de l’ADN ancien, la production croissante d’anciens génomes humains a conduit à l’épanouissement du domaine de la paléogénomique humaine, révolutionnant notre vision des dernières étapes de l’évolution humaine. De plus, l’interprétation des données génomiques anciennes produites à la lumière des données archéologiques a donné un aperçu sans précédent et surprenant de l’interaction de la dynamique des populations et des cultures et des phénomènes sociétaux qui en résultent. Dans mon séminaire, je donnerai un aperçu des faits saillants des 10 dernières années dans le domaine de la recherche sur l’ADN humain ancien. (Traduction automatique depuis l’anglais.)

Pour information voir ici, ici, ou ici.

Publié le janvier 10, 2022